« House of Cards », matrice de la vie politique américaine?


House of Cards

House of Cards continue de considérer qu’il existe en politique une norme morale, que Frank Underwood ne cesse de bafouer, non sans maquiller ses méfaits pour conserver son image de président. La transgression (et sa dissimulation) crée l’intérêt de la série, mais avec Donald Trump, cette transgression a cessé d’être exceptionnelle, donc divertissante.


Un homme politique mexicain a imité un discours du héros de « House of Cards » dans un clip de campagne. Mais aux États-Unis, la série a été dépassée par la présidence Trump.

La série House of Cards, l’un des premiers grands succès de production de Netflix, ne cesse d’inspirer la vie réelle. Dernier exemple en date : un homme politique mexicain a reproduit à l’identique des passages d’un discours de Frank Underwood, le président des Etats-Unis (joué par Kevin Spacey) prononcé dans la bande-annonce de la quatrième saison de la série diffusée en mars 2016.

Miguel Angel Covarrubias Cervantes est l’ancien maire de San Damian Texoloc, une petite ville située au centre du Mexique dans l’État de Tlaxcala. Il s’est inspiré du personnage de Frank Underwood pour sa campagne aux élections législatives, et s’est filmé en train de prononcer un discours similaire à celui prononcé à l’époque par Kevin Spacey avec un cadrage et une musique de fond proches de ceux de la série.
La suite ici : « House of Cards », matrice de la vie politique américaine ?

18.06.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.