Huile de palme : des pressions en rafales sur l’UE


pressions

 

Face à de potentielles restrictions sur l’huile de palme en France ou en Europe, la Malaisie et l’Indonésie s’adonnent à un lobbying féroce. Les gouvernements malaisien et indonésien, qui concentrent plus de 80 % du marché, craignent en effet que l’UE, deuxième marché mondial, restreigne ses importations d’huile de palme dans les prochaines années. Dans leur viseur : la nouvelle directive européenne sur les énergies renouvelables.

 

 


Serge Atlaoui a failli mourir pour de l’huile de palme. En 2016, peu avant le vote de la loi biodiversité, l’Indonésie a menacé d’exécuter le Français détenu dans son couloir de la mort depuis 2007, selon des informations de Libération. Alors qu’un article du texte législatif prévoyait de rehausser la fiscalité sur l’huile de palme non durable alimentaire pour la mettre au même niveau que l’huile d’olive, certains parlementaires ont eu accès, via le gouvernement, à une note blanche sur ces menaces visant des prisonniers français, se souvient la députée Delphine Batho.

«Le ministère des Affaires étrangères et Matignon m’ont demandé expressément de faire marche arrière, raconte la rapporteure du projet de loi, Geneviève Gaillard. Cela m’a beaucoup perturbée de savoir que la vie de cet homme dépendait de ma décision. J’en garde un très mauvais souvenir.» Pour maintenir la pression, des représentants de l’Indonésie et de la Malaisie, premier et deuxième producteurs mondiaux, se trouvaient dans l’hémicycle au moment du vote de la loi.

La suite ici  http://www.liberation.fr/planete/2018/06/08/huile-de-palme-des-pressions-en-rafales-sur-l-ue_1657763

12.06.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.