Il n’existe aucune circonstance atténuante au racisme et à l’antisémitisme




Le racisme comme l’antisémitisme sont des fléaux sur lesquels l’humanité butte encore et toujours. Comme une malédiction dont elle ne saurait se défaire et qui l’attire irrésistiblement vers le bas. À croire qu’elle ne saurait vivre sans ces démons. Comment après tant de tragédies, de massacres, de génocides, l’être humain peut-il encore reprocher à son prochain, à son frère de destin, d’être celui qu’il est, un Noir, un Juif, une personne dont la seule faute est de ne pas lui ressembler?


C’est à désespérer de tout. Si le génie humain est sans limites, s’il permet la réalisation de prouesses stupéfiantes, il a aussi son côté sombre qui à intervalles réguliers vient nous rappeler combien son édifice est fragile. Comme si l’humanité dans son ensemble ne saurait accepter l’idée que nous sommes tous égaux –tous différents mais tous égaux–, communauté de personnes dont la similarité de destins paraît pourtant évidente: nous naissons, nous mourons, nous vivons, chacun à notre manière, chacun avec nos particularismes bien distincts, chacun avec nos atouts et nos handicaps mais portant tous les mêmes aspirations, les mêmes désirs, les mêmes peurs.

Nous sommes tous des naufragés de l’existence qui essayons tant bien que mal d’aller dans nos vies respectives et tous nous souffrons de ce sentiment d’abandon qui nous conduit à chercher dans la religion, les drogues, l’alcool, l’art, l’amour, la sexualité, des vertus consolatrices à même de rendre nos vies supportables. Peu importe l’endroit où nous habitons sur Terre, la couleur de notre peau, la nature de nos pensées, la vaillance de nos cœurs, la grandeur de nos âmes, nous avons tous en commun cet effroi primitif né du chaos terrestre, cette souffrance devant la mort, cette terreur face au temps qui passe et jamais ne repasse.

La suite ici : Il n’existe aucune circonstance atténuante au racisme et à l’antisémitisme

9.06.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.