« Ils ont peur de nos voix. Ils ont la hantise d’être tués par des femmes »


femmes

« Ils ont peur de nos voix. Ils ont peur qu’on les tue. Ils veulent que la femme soit toujours l’esclave de l’homme. »


Elles sont plusieurs centaines à lutter sans merci contre les jihadistes qui sèment la terreur dans les territoires sous contrôle kurde en Irak et en Syrie, notamment au sein de la communauté hétérodoxe des yézidis, réduisant leurs femmes à l’esclavage.

« Notre participation aux brigades féminines est une revanche pour toutes les femmes enlevées à Sinjar (en Irak) et vendues (comme esclaves sexuelles) sur les marchés », explique Kazîwar. Elle arrive au hameau de Mazraat Khaled, à un kilomètre des combats opposant jihadistes et FDS, et à une trentaine de kilomètres de Raqqa.

La suite ici : « Ils ont peur de nos voix. Ils ont la hantise d’être tués par des femmes » – L’Orient-Le Jour

12.11.16



Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.