Immigration : Trump met la peur aux frontières





Durcissement des conditions d’entrée, politique d’expulsion renforcée… L’administration Trump barricade les Etats-Unis par des moyens de plus en plus cruels afin de dissuader les arrivées.





L’été a été prolifique pour Donald Trump et son sujet de prédilection : l’immigration. Fin juillet, la Cour suprême a autorisé l’utilisation de 2,5 milliards de dollars pris sur le budget du Pentagone pour construire un mur à la frontière avec le Mexique, symbole de la lutte du Président contre l’immigration illégale. Les travaux ont commencé la semaine dernière. Et pour montrer qu’il tient ses promesses de 2016 et galvaniser ses soutiens en vue de 2020, Trump a ainsi pu poster, mercredi sur Twitter, la vidéo d’un pan de mur flambant neuf avec musique de blockbuster. Ces financements doivent permettre l’érection de 200 km de barrière (sur 3 200 km de frontière) et la réfection d’une portion déjà existante en Arizona.

Pour le spectacle, il y a aussi eu les raids menés le 11 août par l’agence de police douanière et de contrôle des frontières (ICE) dans des usines de transformation de volailles du Mississippi. Près de 700 travailleurs clandestins arrêtés alors sont jugés ces jours-ci.

Par ailleurs, la semaine dernière, le gouvernement a mis un terme à une décision de justice datant de 1997, dite «Flores», qui impose aux autorités fédérales de ne pas maintenir les enfants migrants en détention plus de 20 jours. Autorisant de fait la détention illimitée des mineurs entrés illégalement aux Etats-Unis. La mesure, contestée en justice dès lundi par une coalition de 20 Etats, servirait selon la Maison Blanche à «envoyer un message fort» aux migrants : entrer aux Etats-Unis avec des enfants«n’est pas un passeport pour éviter la détention».

La suite ici : https://www.liberation.fr/planete/2019/08/30/immigration-trump-met-la-peur-aux-frontieres_1748427

1.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.