Incapable de former un gouvernement, Nétanyahou fait voter la dissolution du Parlement israélien






Pour la première fois de l’histoire de l’Etat hébreu, les Israéliens seront appelés aux urnes deux fois en un an. Un cinglant échec pour Benyamin Nétanyahou.



Il est minuit et demi et les députés israéliens, élus il y a seulement sept semaines, viennent de voter (74 voix pour, 45 contre) la dissolution du Parlement. Un hara-kiri de masse, ou une version moderne du sacrifice de Massada, si l’on cherche une référence locale, sur ordre du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, mercredi soir. Le tout afin de court-circuiter le Président, Reuven Rivlin, qui aurait pu confier la tâche de former un gouvernement à son rival, le général centriste Benny Gantz, comme le veut le protocole en cas de blocage.

Ayant épuisé jusqu’à la dernière heure le temps imparti pour former une coalition gouvernementale – malgré les coups de bluff, menaces, supplications et autres tentatives de débauchage sauvage, y compris à gauche – la dissolution était la seule façon pour le «roi Bibi», comme l’appellent ses soutiens, de garder son trône. Mais désormais, ce roi est nu, confronté à l’usure manifeste de son pouvoir. Et il devra à nouveau se soumettre à l’épreuve des urnes mi-septembre. Pour la première fois de leur histoire, les Israéliens voteront deux fois durant la même année pour des législatives.

Dans les couloirs de la Knesset, face aux journalistes, c’est le Nétanyahou des mauvais jours. Celui qui fulmine, radote, récrimine. Facette privée plus familière à ses conseillers qu’au grand public. L’image d’un relâchement rare devant les caméras de télévision, venant d’un politicien qui a bâti sa carrière sur le contrôle de soi (cours de théâtre à l’appui), l’assurance physique et verbale qu’il projette. Il y a de quoi enrager : le Premier ministre israélien vient de perdre une élection qu’il pensait avoir gagné le 9 avril. A vrai dire, tout le monde le pensait, l’arithmétique électorale était claire.

La suite ici :https://www.liberation.fr/planete/2019/05/30/incapable-de-former-un-gouvernement-netanyahou-fait-voter-la-dissolution-du-parlement-israelien_173059331

31.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.