Instaurons un impôt de solidarité temporaire sur les hauts revenus pour éviter une crise économique sans précédent




La pandémie du Covid-19 est en train de provoquer une crise économique sans précédent, qui n’aurait d’égale que celle des années 30. On la compare à cette crise mais aussi à la guerre. Non seulement elle conduit à une baisse sensible du PIB mais elle a de lourdes implications distributives en appauvrissant une fraction de la population qui ne peut pas travailler et perd parfois son emploi, alors que l’autre fraction continue de toucher un revenu stable et, ironiquement, s’enrichit en consommant moins.


Par ailleurs, cette crise exerce une pression énorme sur le budget du gouvernement à la suite des multiples programmes de soutien de l’activité et du paiement de revenus de remplacement.

La plupart des organismes économiques (Commission européenne, Banque Nationale de Belgique, Bureau du Plan et OCDE, etc.) tablent sur une augmentation de le dette publique d’environ 15 pourcent en 2020 et ceci est sans doute optimiste car ces estimations tablent sur une reprise vigoureuse en fin d’année. Il n’en demeure pas moins que certains secteurs parmi les plus touchés pourraient ne pas se remettre avant longtemps. On songe entre autres à la culture, au tourisme, aux transports aériens.

Il ne fait aucun doute qu’il faut trouver des sources de revenus supplémentaires. Trois solutions sont généralement envisagées: imprimer de la monnaie, faire appel à l’emprunt public et recourir à l’impôt.

L’impression de monnaie n’est, du moins dans le cadre des statuts actuels de la Banque Centrale Européenne (BCE), pas possible dans le cadre européen. Il est pratiquement certain cependant que la BCE tentera d’une manière ou d’une autre de monétariser les dettes les États européens mais il serait illusoire de croire qu’elle sera en mesure de prendre à sa charge tout le coût de la crise.

La suite ici :Instaurons un impôt de solidarité temporaire sur les hauts revenus pour éviter une crise économique sans précédent

13.06.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.