Institutions internationales et idées zombies en économie: enfin la rupture?


Idées zombies

Des idées pourtant démenties par les faits peuvent continuer à se propager… L’économie est une discipline dans laquelle ce phénomène se produit régulièrement, pouvant provoquer in fine des effets délétères sur la société. Dans ce texte, il est rappelé que les économistes devraient combattre la « zombification » des idées économiques.

L’expression « Économie zombie » a été proposée par l’économiste australien John Quiggin dans un ouvrage publié en 2010 (traduit en français sous le titre « Économie zombie : pourquoi les mauvaises idées ont la vie dure ? », éd. Saint-Simon, 2013). Elle désigne différents concepts économiques défendus par les économistes standard, avant comme après la crise financière déclenchée en 2008. Les idées zombies, bien qu’elles aient été largement démenties par les faits ou que l’inefficacité de telle ou telle mesure ait déjà été démontrée, sont encore serinées et appliquées. Quiggin explore plusieurs de ces idées : « l’efficience des marchés financiers », l’existence d’un « taux de chômage naturel » ou encore l’efficacité systématique des privatisations pour suppléer la supposée inefficacité structurelle de l’État.

La suite ici : https://blogs.mediapart.fr/les-economistes-atterres/blog/110416/institutions-internationales-et-idees-zombies-en-economie-enfin-la-rupture?

 

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.