Internet: le retour de la Force?


Internet

Si l’Europe s’est laissé coloniser, c’est largement de sa faute. En l’absence de marché unique du numérique, face à 28 marchés fragmentés donc, les Gafa ont vaincu sans même avoir à livrer bataille. La Chine, elle, ne s’est pas laissé faire et a su protéger son écosystème numérique.


Je cherchais comment faire campagne pour notre règlement sur la protection des données. Voilà, c’est fait », a observé depuis Bruxelles la commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova, en lançant un ironique « Merci » à Mark Zuckerberg. Pour l’Europe, l’affaire Facebook/Cambridge Analytica sonne comme un revanche et la reconnaissance qu’une régulation des Gafa est possible.

L’audition de Mark Zuckerberg cette semaine devant le Congrès des États-Unis est un tournant dans l’histoire de la relation que nous entretenons avec les géants du numérique. L’affaire Facebook/Cambridge Analytica a servi de déclencheur à la prise de conscience de l’enjeu clé de la propriété des données, principal carburant de la puissance des Gafa, acronyme inventé en Europe pour désigner Google, Apple, Facebook et Amazon, et, par extension, tous les géants américains de la tech. Il faut dire que l’affaire et grave, avec 87 millions de comptes Facebook piratés et utilisés pour faire de la manipulation politique de masse. « Bienvenue en 1984« , aurait dit George Orwell !


La suite ici : Internet : le retour de la Force ?

15.04.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.