Avec iOS 10, Apple domestique les médias


iOS 10

Apple est ainsi en mesure d’un côté de promettre un vaste panel d’applications à ses utilisateurs, sans avoir à participer à leur financement, et de l’autre de proposer une « audience » et une « attention » à leurs fournisseurs, sans leur céder les données personnelles.


Le smartphone est en passe de devenir le premier support de consommation d’informations. Être présent sur son écran d’accueil représente donc un enjeu considérable pour les médias. Or, avec iOS 10, Apple s’impose comme l’intermédiaire incontournable sur iPhone.

En septembre 2016, nous sommes des millions à avoir – quoi de plus banal ? – mis à jour l’OS de notre iPhone. iOS 10, la dernière version du système d’exploitation mobile (fermé et propriétaire) d’Apple, a même battu des records de vitesse d’installation : en moins d’un mois, le nouvel OS équipait 67 % des iPhones dans le monde. D’apparence inoffensive, cette mise à jour, qui fait évoluer l’ergonomie de l’écran d’accueil en affichant d’un mouvement du pouce une sélection de news, soumet en réalité les éditeurs d’applications médias aux dangers de leur domestication. Et ce, à l’heure où l’écran du smartphone est en passe de devenir le premier support de la consommation d’informations.

La suite ici : Avec iOS 10, Apple domestique les médias | InaGlobal

5.12.16



Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.