Irlande du Nord: le blocage pourrait persister après les élections


Irlande du Nord

« Pour les nationalistes, le fait que la frontière avec la République d’Irlande soit devenue invisible était un symbole fort, celui d’un premier pas vers une réunification. Mais si les contrôles sont rétablis après le Brexit, ce serait très mal vécu par les nationalistes, qui pourraient dénoncer une remise en question des accords de paix. »


Les habitants d’Irlande du Nord attendent les résultats des élections régionales anticipées, qui devraient tomber samedi. Jeudi, ils ont été appelés aux urnes pour choisir un nouveau gouvernement régional. Si les règles du pays obligent le parti nationaliste et le parti unioniste à se partager le pouvoir au sein d’un gouvernement de coalition, les profonds désaccords qui les oppose depuis plusieurs mois font craindre une persistance de la crise politique après les élections anticipées.

Depuis plusieurs mois, l’Irlande du Nord traverse une crise politique majeure due aux divisions entre les deux partis de gouvernement. Le Sinn Féin, parti nationaliste favorable à la réunification avec la République d’Irlande et à une sortie du Royaume-Uni, formait depuis 2007 une coalition avec le Parti unioniste démocrate (DUP), pro-britannique. En effet l’accord de Belfast signé en 1998 veut que les unionistes protestants gouvernent avec les nationalistes catholiques, pour éviter la reprise des conflits entre communautés qui ont ravagé l’Irlande du Nord pendant des décennies.
La suite ici : Irlande du Nord : le blocage pourrait persister après les élections | ARTE Info

5.03.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.