La Belgique en panne, c’est l’Europe qui le dit



 

 

 




La Belgique fonctionne mal … et c’est une nouvelle fois la Commission Européenne qui le lui dit. Elle ne se prive de  faire remarquer que notre appareil institutionnel est inefficace ! Les réformes de l’état successives ont complétement sclérosé le pays et chaque gouvernement n’a désormais comme seul horizon que le terme de sa législature.

 




 

La Commission recommande à la Belgique d’investir bien plus dans son enseignement et dans ses infrastructures pour accroître son potentiel économique. Mais il se fait que toutes ces compétences sont chez nous éclatées : l’enseignement dépend des communautés et les travaux publics des régions. Le reste est à l’avenant.

Le fédéralisme belge est unique au monde et il a de particulier qu’il se caractérise par un phénomène de  » déconstruction « . Là, où en général des pays ou des régions s’associent pour « faire mieux ensemble », chez nous, les partenaires se dissocient, espérant « faire mieux seul dans son coin ».

La campagne électorale en cours devrait constituer une prise de conscience collective de ces travers et des remèdes à y apporter. Les intérêts particuliers ou les politiques à courte vue risquent pourtant bien de demeurer le seul horizon politique.

La suite ici :La Belgique en panne, c’est l’Europe qui le dit

14.03.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.