La Chine lance un programme pour remplacer ses fermiers par des robots


fermiers

 

La Chine ouvre la voie à l’automatisation massive de l’agriculture. Un programme pilote sur sept ans a été annoncé en juin, prévoyant de remplacer une partie de la main d’œuvre des fermiers chinois par des robots, dans la région de Jiangsu. Le but est simple : permettre de meilleurs rendements, le tout à moindre coût. Et tant pis pour les centaines de millions d’emplois que ce plan menace de faire disparaître.

 

 


L’enjeu est d’autant plus important que la classe moyenne chinoise, en s’élargissant, change ses habitudes de consommations, se rapprochant des goûts et habitudes de consommation des pays occidentaux. En 2016, la Chine consommait près de trois fois plus de viande qu’en 1990. La consommation de produits laitiers a quadruplé chez les citadins entre 1995 et 2010, et a été multipliée par six dans les zones rurales. Or, élever plus d’animaux suppose de faire pousser plus de céréales pour les nourrir eux-mêmes (on vous passe l’impact que cela a sur le climat).

Les ressources agricoles chinoises sont pourtant bien minces. La terre ne manque pas : le pays dispose de 135 millions d’hectares cultivables. Mais les rendements et l’efficacité de la production sont loin d’être optimisés. L’Empire du Milieu est le spécialiste des micro-fermes traditionnelles. Il y existe 200 millions exploitations agricoles familiales, chacune entretenue par une poignée de personnes, avec un équipement technique souvent rudimentaire, et donc souvent aux rendements modestes. Les paysans sont en outre majoritairement vieillissants, ce qui n’aide pas quand il s’agit de booster la productivité agricole du pays. Il était donc plus que temps pour le géant asiatique de revoir sa stratégie agroalimentaire.

Pour cela la Chine a misé sur la robotique. Le gouvernement a annoncé le lancement en juin dernier d’un programme pilote sur sept ans d’agriculture autonome. Le test aura lieu dans la région de Jiangsu, à l’est du pays et aura pour but de moderniser les petites fermes peu productives.

La suite ici :La Chine lance un programme pour remplacer ses fermiers par des robots

15.08.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.