La Chine peut-elle être poursuivie pour sa gestion de la crise du Covid-19?




Les chances d’aboutir des différents recours qui ont été entrepris ou qui pourraient l’être sont particulièrement minces, qu’il s’agisse des actions engagées par des particuliers ou des États. D’autant qu’il est davantage question de négligence que d’actes intentionnels.  Le risque de poursuites contre Xi Jinping reste, dans les circonstances présentes, limité.


Depuis plusieurs semaines, des voix s’élèvent pour mettre en cause la responsabilité juridique de la Chine dans la propagation de l’épidémie. Début avril, en Grande-Bretagne, la Henry Jackson Society, think tank conservateur, publiait un rapport évaluant à plus de 3.500 milliards d’euros les dommages que ce pays aurait causés par son manque de transparence dans la gestion de la crise sanitaire; la Chine a violé le droit international, selon l’organisation, et doit donc désormais réparer.

Aux États-Unis, alors que le président Trump se réfère de manière rhétorique au «virus chinois», le Missouri a franchi le pas en saisissant un tribunal civil: il demande à Pékin une indemnisation pour compenser les pertes économiques qu’il a subies depuis le début de la pandémie. La Chine a dissimulé la dangerosité de ce virus, de l’avis du procureur général du Missouri (républicain) Eric Schmitt; elle a fait preuve de négligence et ainsi favorisé la contagion du Covid-19. Elle a aussi aggravé la crise en thésaurisant les masques et les autres équipements médicaux nécessaires pour y faire face.

Basées sur les mêmes arguments, des class actions («actions de groupe») se sont également multipliées outre-Atlantique, en particulier en Floride, en Californie et au Nevada. Des ONG étrangères envisagent de rejoindre ces actions, à l’instar de Shurat HaDin, une association israélienne ayant pour objet de défendre les victimes du terrorisme et les droits des Juifs. Elle souhaite poursuivre la Chine pour ses manquements dans la gestion de la crise du coronavirus, mais elle dit s’être tournée vers les tribunaux américains car «la puissance économique de la Chine pourraient effrayer la plupart des autres pays».

La suite ici : La Chine peut-elle être poursuivie pour sa gestion de la crise du Covid-19?

10.05.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.