La Commission n’ose pas s’attaquer aux toasts britanniques



La Commission a mis au placard un projet de loi contre les grille-pains gourmands en énergie, de peur qu’ils ne fournissent des arguments aux eurosceptiques. Un article de notre partenaire, The Guardian.

L’UE prévoit de nouvelles réglementations sur l’efficacité énergétique d’une série de produits, comme les téléphones mobiles, les ascenseurs, les sèche-cheveux, ou les distributeurs automatiques. L’annonce de bouleversements dans le paysage des grille-pains et des bouilloires électriques, appareils indispensables à la vie – et au cultissime tea – des Britanniques, n’a cependant pas fait que des heureux.

es propositions législatives forceraient les entreprises à améliorer la durabilité, le caractère réparable, la mise à jour et la recyclabilité de leurs produits. Le site de la campagne Coolproducts estime par exemple que les réglementations d’écoconception sur les ampoules, les chaudières et les fonctions de veille des appareils électriques pourraient permettre aux Européens d’économiser 79 milliards d’euros par an d’ici 2020, soit une moyenne annuelle de 350 euros par foyer.

La suite ici : La Commission n’ose pas s’attaquer aux toasts britanniques

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.