La démocratie américaine en péril




Le choc décisif qui devait déterminer s’il fallait démettre de ses fonctions le président des États-Unis Donald Trump a révélé l’inquiétante fragilité d’une Constitution à laquelle les Américains font confiance depuis plus de deux cents ans pour préserver leur régime démocratique. Depuis la guerre de Sécession, cette Constitution n’avait pas connu d’épreuve comparable. Et la terrifiante leçon qu’on peut en tirer est qu’un président déterminé, qui tient fermement en main son parti et porte atteinte à l’état de droit peut se dégager des contraintes que ce dernier est censé imposer.


Les rédacteurs de la Constitution des États-Unis avaient beau être des visionnaires, ils ne pouvaient voir aussi loin dans l’avenir. Ils avaient prévu qu’un vaurien, ou pire, puisse s’emparer de la présidence, mais s’ils avaient également prévu des « factions », ils ne voulaient ou ne pouvaient pas croire qu’existent un jour des partis politiques, encore moins que ces partis deviennent les instruments du pouvoir présidentiel. En réalité, jusqu’à Trump, les États-Unis n’avaient jamais connu de président qui tînt aussi fermement son parti. Aujourd’hui, face à cette réalité nouvelle, les dispositions de la Constitution pour destituer le président – par la mise en accusation de la Chambre des représentants puis par la condamnation du Sénat à une majorité des deux tiers – sont frappées d’impuissance.

Deux éléments expliquent la main mise de Trump sur les élus républicains au Congrès, dont beaucoup sont plus intelligents que lui, ne l’aiment pas, voire le méprisent, ou considèrent qu’il est inapte à ses fonctions : son habileté féroce et sa capacité à terroriser ses opposants, soit en lâchant sa base déchaînée sur un dissident, soit en soutenant un candidat loyaliste face au candidat sortant si ce dernier a eu le malheur de se rebeller. Chaque élu républicain a en mémoire les anciens élus au Congrès qui, s’étant élevés contre Trump, ont dû quitter la vie politique.

La suite ici  : La démocratie américaine en péril | by Elizabeth Drew

16.02.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.