Pourquoi la fin de la neutralité du Net aux États-Unis doit nous inquiéter


neutralité du net

Aux États-Unis, la neutralité du Net est en train de vivre ses derniers jours. Le régulateur des télécoms s’apprête à adopter des mesures qui auront pour conséquence de laisser la voie libre aux fournisseurs d’accès à Internet pendant que la résistance s’organise comme elle le peut, sans trop y croire.


Pour bien comprendre ce que cela veut dire, il faut d’abord avoir en tête ce qu’implique le principe de neutralité du Net. Son essence pourrait être résumée comme ceci : il s’agit de l’idée que tout ce qui circule sur Internet doit pouvoir le faire sans discrimination. L’égalité des flux d’information permet un accès égalitaire au réseau : l’internaute dispose du même environnement que son voisin, quelque soit son niveau de revenus. Il a aussi les mêmes droits d’expression, encadrés par la loi. Contrairement aux médias traditionnels, Internet est une forme de démocratie de l’information dans laquelle il ne peut y avoir d’internaute défavorisé. S’il y a des régions du monde où l’on peut être un citoyen de seconde zone, ce n’est pas censé être le cas sur le Web.

Or, ce principe de neutralité du Net est considéré comme peu rentable par les trois principaux fournisseurs d’accès américains – Verizon, Comcast et AT&T – qui militent pour sa mise à mort. En d’autres termes, ces entreprises souhaitent pouvoir mettre sur le marché des offres pour le moment interdites : un accès prioritaire au réseau moyennant un forfait, des bouquets avec des services Web exclusifs, des prix différents sur la consommation de bande passante, etc. Pour le dire autrement : la fin de la neutralité du Net signerait le début de la dérégulation.


La suite ici : http://mashable.france24.com/divertissement/20171122-neutralite-net-etats-unis-dangers

25.11.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.