Comment la grève européenne chez Ryanair va crescendo


grève européenne

 

Le malaise au sein du groupe a éclaté au grand jour à la suite d’un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit et des annulations portant sur 20.000 vols dans les mois suivants. Cette crise a poussé Ryanair à négocier un virage à 180 degrés en entamant des pourparlers avec des syndicats dans plusieurs pays, alors que la compagnie avait toujours refusé de les reconnaître.

 

 


La compagnie à bas coûts Ryanair est confrontée à conflit social d’une ampleur inédite après l’annonce mercredi du ralliement de ses pilotes allemands et néerlandais à la grève européenne du 10 août lors de laquelle plusieurs centaines de vols seront annulés en pleine période de congés.

Deux cent cinquante vols au départ et à destination de l’Allemagne seront annulés vendredi, a indiqué l’entreprise irlandaise. Ceux-ci s’ajoutent aux annulations déjà prévues de 146 vols en raison de grèves de pilotes le même jour en Suède, en Belgique et en Irlande.

Dans la soirée, le principal syndicat néerlandais des pilotes de ligne néerlandais (VNV) a annoncé rejoindre ce mouvement.

Pour l’Allemagne, 480 pilotes basés dans une dizaine d’aéroports allemands sont appelés par le syndicat Vereinigung Cockpit (VC) à cesser le travail de vendredi 01H01 GMT (03H01 locale) au samedi 11 août à 00H59 GMT (02H59 locale). Aux Pays-Bas, cette grève durera du vendredi minuit (locales) à 23H59.

La suite ici  :Comment la grève européenne chez Ryanair va crescendo

10.08.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.