La manœuvre d’Israël pour écarter la perspective d’un État palestinien


manoeuvre

 

Le Premier ministre israélien semble jouer une nouvelle stratégie, fondée sur la séparation définitive entre la Cisjordanie laïque et la bande de Gaza islamiste, avec des arrières-pensées politiques. «Le fait que Gaza et la Cisjordanie soient une seule entité constitue un intérêt arabe. De notre côté, il vaut mieux qu’elles soient deux entités séparées. D’ailleurs nous œuvrons vers ce sens».

 

 


Depuis 2009, année où Benjamin Netanyahou avait du bout des lèvres accepté le principe de «deux États pour deux peuples», Israël ne reparle plus du tout de la création d’un État palestinien. Une autre philosophie a été mise en œuvre, progressivement et discrètement, pour contrecarrer cette solution inacceptable pour les nationalistes juifs et les orthodoxes religieux, membres de la coalition gouvernementale.

Cette nouvelle stratégie est fondée sur la séparation définitive entre la Cisjordanie laïque et la bande de Gaza islamiste, avec des arrières pensées politiques. Plusieurs signes avant-coureurs ont été mis en évidence depuis plusieurs années qui expliquent la tiédeur de Benjamin Netanyahou pour le processus de paix.

Si le gouvernement israélien a desserré le blocus de Gaza en permettant l’entrée de marchandises et de matériel civil, la bande reste toujours isolée de la Cisjordanie pour neutraliser toute velléité de réunification dans le cadre d’un nouvel État. Israël n’a jamais assimilé le leg qui lui a été fait, lors de l’armistice de 1949 et de la guerre de Six-Jours de 1967, concernant une bande de terre surpeuplée et misérable. Israël a toujours vu ce territoire avec suspicion car la Première Intifada de 1987 a éclaté dans le camp de réfugiés de Jabālīyah. Le territoire a donc été progressivement bouclé à partir de 1987 par des mesures administratives strictes qui ont accentué son isolement.

La suite ici  :La manœuvre d’Israël pour écarter la perspective d’un État palestinien

11.09.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.