La mer Méditerranée vidée de ses bateaux de secours aux migrants



Le blocage italien du navire de l’ONG allemande Sea Watch dans le port de Catane, en Sicile, laisse pour l’instant la Méditerranée sans bateaux d’organisation humanitaire pour secourir des migrants.






L’embarcation Sea Watch 3 est paralysée dans le port sicilien de Catane, depuis que les autorités italiennes ont détecté une série « d’irrégularités ». Le bateau ne pourra pas ressortir en Méditerranée tant que la situation n’est pas éclaircie.

Le parquet de Catane a ouvert une enquête, qui pour l’instant n’est dirigée vers personne en particulier, après que l’ONG a débarqué le 31 janvier 47 migrants secourus en mer douze jours plus tôt.

Ces personnes ont attendu pendant presque deux semaines qu’on leur donne un accès à un port, jusqu’à ce que l’Italie laisse l’embarcation se diriger vers Catane, suite à un accord de relocalisation des personnes sauvées entre sept pays européens.

L’enquête a été ouverte pour écarter l’hypothèse d’une supposée association criminelle destinée à faciliter l’immigration illégale. Selon les médias italiens, le procureur Carmelo Zuccaro veut déterminer si l’équipage a agi en toute légalité et identifier les possibles trafiquants de personnes.

La suite ici : La mer Méditerranée vidée de ses bateaux de secours aux migrants

6.02.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.