La relance budgétaire revient en grâce, mais la zone euro l’ignore


relance

L’air du temps change fondamentalement durant cet été 2016 : les limites de l’orthodoxie budgétaire et de son complément monétaire deviennent si patents que l’idée d’une relance par la dépense publique revient en force. Mais pas en zone euro, où l’on croit encore à la vertu budgétaire.


Qui l’eût cru ? Voici que, désormais, l’idée d’une action budgétaire pour en finir avec la croissance molle et le risque déflationniste refait surface avec vigueur dans le débat économique. Certains signes ne trompent pas. L’agence Bloomberg y a consacré mardi 2 août une dépêche, et la banque d’affaires étasunienne Bank of America-Merrill Lynch affirme dans une note parue le même jour – pour le regretter certes – que « le relais de la politique économique est en train de passer de la politique monétaire à la politique budgétaire ».

La site ici : La relance budgétaire revient en grâce, mais la zone euro l’ignore

06.08.16

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.