L’année des tyrans et des populistes


tyrans

La bataille qui se joue en 2017 et dans les années à venir oppose d’un côté la démocratie et la liberté et de l’autre le populisme intérieur et les dictatures extérieures.


Le sénateur républicain américain John McCain aime à répéter cette phrase: « il fait toujours plus sombre avant qu’il fasse noir ». Elle définit bien l’année 2016. Selon un rapport d’Amnesty International, publié en février 2016, les droits de l’homme avaient « touché un plus bas » en 2015. Les choses ont encore empirées en 2016 souligne le Chicago Tribune.

Dans le même temps, le Brexit, l’élection de Donald Trump à la Présidence des États-Unis et la démission de Matteo Renzi en Italie illustrent l’emprise grandissante du populisme sur les démocraties.
La suite ici : L’année des tyrans et des populistes | Slate.fr

1.01.17



Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.