Le capitalisme ne parvient pas à se sauver de lui-même


capitalisme

 

 

 

S’efforçant de promouvoir une réflexion au niveau du G7 que la France présidera cet été, sur le mode du Grand débat organisé dans l’hexagone, Bruno Le Maire a annoncé que cette concentration sera l’un des quatre sujets du prochain sommet avec la réduction des inégalités au sein des pays développés, la lutte contre l’évasion fiscale, et la mise au point de  « règles d’investissement communes aux grandes nations ». Encore de grandes déclarations qui s’annoncent.

 


Confronté à l’hydre du « populisme », la crise politique malmène et effraye les autorités qui ne se sentent nulle part à l’abri. Elles cherchent des marges de manœuvre financières pour que les bonnes intentions qu’elles affichent dépassent ce stade. Donald Trump n’a pas pratiqué autrement, mais les Européens se sont eux-mêmes corsetés avec la politique budgétaire inscrite dans leurs traités.

Plus généralement, c’est la capacité du capitalisme à se réformer dont il est question. La régulation financière a mis dix ans à être adoptée pour montrer que son cœur était en priorité protégé. La messe est dite ! Les moyens que les autorités vont pouvoir dégager s’avèreront marginaux.

La suite icihttps://décodages.com/2019/01/23/le-capitalisme-ne-parvient-pas-a-se-sauver-de-lui-meme/#more-105661

24.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.