Le coronavirus, révélateur du déclin de l’Occident




Le monde entier a été surpris par les faiblesses révélées par le Covid-19 en Europe et aux États-Unis, les sociétés les plus avancées d’Occident. La Chine et d’autres puissances s’engouffrent dans le vide laissé par les Occidentaux.


Alors que 169 pays sont touchés par le coronavirus sur tous les continents, la plus grande surprise aux yeux du monde est l’effondrement de l’Occident. Personne, aussi bien les habitants des pays occidentaux eux-mêmes, que ceux du monde émergent ou en voie de développement… personne n’aurait pu croire possibles, il y a seulement quelques semaines, les scènes auxquelles on assiste actuellement dans le nord de l’Italie, l’Est de la France, ou encore dans les hôpitaux de New York ; même s’agissant d’un phénomène sans précédent, mais pas tout à fait inattendu après plusieurs alertes épidémiologiques récentes.

Les pays occidentaux ont les meilleurs médecins -ils le montrent quotidiennement-, des systèmes de santé sophistiqués, des hôpitaux de classe internationale… Et pourtant, ils ont été bousculés par l’arrivée du Covid-19 : pénurie de masques et d’équipements de protection, tests impossibles parce que l’industrie pharmaceutique a trop délocalisé, des cafouillages dans les prises de décision malgré la virulence de l’épidémie en Chine quelques semaines plus tôt, et une impossible coordination internationale, même en Europe où elle semblait naturelle.

L’Occident est tombé de son piédestal ; sa suprématie qui reposait en partie sur l’image de sociétés performantes, de technologies avancées et de gouvernements plus transparents qu’ailleurs, en a pris un coup. Après la vieille Europe, ce sont les États-Unis qui, gagnés à leur tour par la course folle du virus, révèlent au grand jour le dysfonctionnement de l’administration Trump. Au lieu de leadership, l’Amérique de Trump a d’abord choisi le déni, puis le repli nationaliste, et elle compte ses masques comme n’importe quel pays au monde qui découvre ses vulnérabilités et ses impasses.

La suite ici : Le coronavirus, révélateur du déclin de l’Occident

24.03.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.