Le gouvernement américain s’attaque à Google pour abus de position dominante



En lançant mardi des poursuites contre Google pour abus de position dominante, les autorités américaines ont déclenché la plus importante action judiciaire depuis près de 20 ans contre l’un des piliers technologiques du pays, préfigurant de possibles actions en justice contre les autres géants de la tech, Apple, Facebook et Amazon.


« Ce matin, le ministère de la Justice et 11 Etats ont intenté une action au civil contre Google pour poursuite illégale de monopole dans ses services généraux de recherche et dans ses services de recherche publicitaire en violation des lois américaines sur la concurrence », a affirmé dans un communiqué William Barr, le ministre de la Justice américain.

« Google est la porte d’accès à internet », a déclaré le numéro deux du ministère, Jeffrey Rosen, lors d’une conférence de presse. Mais le groupe « a maintenu son monopole grâce à des pratiques visant à exclure la compétition et à lui nuire ».

Le ministère accuse notamment Google de forcer les consommateurs et les annonceurs à utiliser son moteur de recherche sur les appareils mobiles sous Android, son système d’exploitation, via des applications qu’il est impossible d’effacer, ce qui restreint considérablement la concurrence.

La plainte, déposée auprès d’un tribunal fédéral de Washington, appelle à des changements « structurels » chez Google, et laisse donc envisager un possible démantèlement de certains pans du géant de la recherche en ligne.

« Nous n’excluons aucune option, mais la question des remèdes devra être décidée par le tribunal après avoir entendu nos arguments », a indiqué Ryan Shores, haut conseiller pour l’industrie technologique au sein du ministère de la Justice.

Les poursuites pourraient s’étaler sur plusieurs années.

La suite ici : Le gouvernement américain s’attaque à Google pour abus de position dominante

22.10.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.