Le gouvernement polonais s’échine à museler la presse


museler la presse

 

 

La liberté de la presse est de plus en plus menacée en Pologne. Le cas du journaliste Wojciech Bojanowski est l’un des exemples les plus frappants du contrôle de l’État polonais sur les médias.

 

 


Il y a un an, le journaliste de la chaine TVN24, Wojciech Bojanowski, révèle que la police a utilisé à plusieurs reprises un taser à l’encontre d’un jeune de 25 ans, Igor Stachowiak, au poste de police de Wrocław. L’utilisation répétée de cette arme a provoqué la mort du jeune homme, déclenchant une vague d’indignation dans toute la Pologne.

Un an plus tard, aucun policier n’a été condamné, mais Wojciech Bojanowski, lui, a des problèmes avec le bureau du procureur.

Le journaliste de TVN24 a eu accès à l’enregistrement de la police, montrant que les officiers de police ont torturé Igor Stachowiak. Enregistrement qui est devenu une pièce à conviction dans cette affaire. Pendant ce temps, le bureau du procureur a cherché inlassablement à identifier la source de Wojciech Bojanowski.

La suite ici : Le gouvernement polonais s’échine à museler la presse

14.05.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.