Le journaliste turc Can Dundar a « honte au nom de ses confrères »



Menacé par le président turc pour avoir révélé des livraisons d’armes à des jihadistes syriens, le directeur du quotidien de centre gauche «Cumhuriyet» estime avoir fait son boulot, contrairement à la plupart des médias turcs devenus, selon lui, des porte-parole du gouvernement

La suite ici : Le journaliste turc Can Dundar a «honte au nom de ses confrères» – Libération

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.