Le nationalisme, le chauvinisme, le patriotisme sont les ennemis du genre humain



Ce doit être une question de gènes mais tout ce qui s’apparente au nationalisme, au chauvinisme, au patriotisme, à tous ces réflexes grégaires d’appartenance à une nation, un pays, un terroir, un club de gym, une amicale de pétanque, une confrérie de buveurs de thé, provoquent chez moi une répulsion si grande que la seule vue d’un drapeau me rend nauséeux comme un chat voyageant dans la soute d’un avion.

L’idée même de frontière m’est étrangère. Je ne vois pas au nom de quoi on interdirait à un être humain de vivre sa vie où bon lui semble ou de l’obliger à quémander un visa afin d’avoir le privilège de poser ses valises que ce fut à New York, Tombouctou ou Pétaouchnock.  La terre n’appartient à personne si ce n’est à tout le monde.

La suite ici : YOU WILL NEVER HATE ALONE » Le nationalisme, le chauvinisme, le patriotisme sont les ennemis du genre humain

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.