Le parti de Viktor Orbán bientôt exclu du Parti populaire européen ?





«Nous ne voulons pas quitter le PPE. Notre but est que les forces anti-immigration gagnent du pouvoir au sein du Parti», Le « parti ne changera pas de «discours, ni sur l’immigration ni sur la Commission Européenne ou l’UE. « 



Cette fois ils en ont assez. Douze partis membres du PPE, premier groupe politique du Parlement européen, pourraient bientôt sanctionner le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, pour ses positions eurosceptiques. Une demande «d’exclusion ou de suspension» du populiste hongrois et de son parti, le Fidesz, a officiellement été déposée par ces douze partis issus de neuf pays, principalement du Nord de l’Europe. L’exclusion (ou pas) sera donc discutée lors de l’Assemblée politique du PPE le 20 mars.

Seule l’Assemblée peut en effet exclure ou suspendre un parti membre. Pour Joseph Daul, le président du PPE, «la décision appartient à tous les membres du PPE» et le résultat ne peut pas être anticipé. Ainsi, il sera laissé au Fidesz la possibilité de se défendre devant le président de la formation européenne, les vice-présidents ainsi que de nombreux autres membres du PPE, soit 260 personnes. La décision devra être prise à la majorité simple.

Les relations entre les institutions européennes et Viktor Orbán sont tendues depuis la crise migratoire de 2015, durant laquelle le gouvernement hongrois a mis en place de nombreuses politiques anti-immigration. Mais la goutte d’eau qui conduit à cette demande d’expulsion est la campagne contre le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lui aussi membre du PPE, lancée il y a dix jours.

La suite icihttps://www.liberation.fr/planete/2019/03/06/le-parti-de-viktor-orban-bientot-exclu-du-parti-populaire-europeen_1713127

7.03.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.