Le projet d’extension de l’aéroport londonien d’Heathrow est rejeté au nom du climat



 

 


La justice britannique a estimé que l’extension contrevient à l’accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique. Une première, et une grande victoire pour la justice climatique. 

 

 


La construction d’une troisième piste devait permettre l’accueil de 280 000 vols supplémentaires par an, dans l’aéroport le plus fréquenté d’Europe. Le projet était en discussion depuis plus d’une dizaine d’années. Le 25 octobre 2016, le gouvernement britannique de Theresa May donne son feu vert au projet d’extension.

Le 11 mars 2019, l’association juridique Plan B, en partenariat avec des ONG environnementales dont Greenpeace et les Amis de La Terre et le maire de Londres, attaquent le projet en justice. En mai 2019, leurs contestations sont rejetées par la Haute Cour. Mais ils portent l’affaire devant la Cour d’appel, qui, ce jeudi 27 février, tranche : le projet n’a pas suffisamment pris compte de l’Accord de Paris.

« L’Accord de Paris aurait dû être pris en compte par le ministre des Transports (…) et il aurait dû expliquer comment il les prenait en compte, mais cela n’a pas été le cas », a déclaré le juge Keith Lindblom. Si l’aéroport d’Heathrow a immédiatement fait appel, la décision est historique, et même « absolument révolutionnaire pour la justice climatique », pour Will Rundle, chef du service juridique des Amis de la Terre en Angleterre, cité par Le Monde.

« Pour la première fois, un tribunal a confirmé que l’objectif de limitation de la hausse de la température fixé par l’Accord de Paris était juridiquement contraignant, explique au Guardian Margaretha Wewerinke-Singh, juriste spécialiste du droit public international. Cet objectif a été fixé avec, à l’appui, les preuves accablantes au sujet des catastrophes qui risquent de survenir si l’on excède les +1,5°C de réchauffement. Pourtant, certains ont assuré que cet objectif n’était qu’une ambition, laissant les gouvernements libres de l’ignorer dans la pratique. »

La suite ici  :Le projet d’extension de l’aéroport londonien d’Heathrow est rejeté au nom du climat

1.03.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.