Le récit de Trump à l’épreuve de la prochaine récession 





« Dans ta vie privée, prends la résolution de faire tout ce que tu veux : jouer aux dés, t’enivrer, vivre dans la débauche et l’adultère, t’en vanter au moins, même si tu ne le fais pas, en parler à tout le monde et montrer en confidence des billets doux, qui auraient été bien sûr écrits par des dames. Tu dois prétendre être beau et veiller à ce qu’on te croie recherché par les femmes. Ces succès aussi, la foule les attribuera à la rhétorique : les gens se diront que c’est à elle que tu dois d’être célèbre jusque dans les gynécées» (Le Maître de Rhétorique, Lucien de Samosathe, II e siècle)





Le président des États-Unis Donald Trump a conclu ses réflexions au récent sommet du G7 en invitant les dirigeants assemblés à tenir leur réunion de l’an prochain dans son country-club de Doral, près de Miami, qu’il décrit comme un monde de conte de fée, de « bâtiments magnifiques », dont les « salles de bal sont parmi les plus grandes de Floride et les meilleures ». C’est un exemple de plus du récit que Trump livre au public, qu’il déroule depuis bientôt un demi-siècle.

On s’en rend compte lorsqu’on recherche le nom « Donald Trump » sur une application comme Google Ngram, qui comptabilise les occurrences d’un mot ou d’un groupe de mots sur un ensemble de sources imprimées numérisées. Son récit s’est diffusé lentement, mais se répand depuis longtemps, par contamination, de telle sorte que sa domination sur le discours public aux États-Unis frise l’invraisemblable.

Le génie de Trump tient pour une part dans la constance avec laquelle il a maintenu, tout au long de sa vie, les principaux traits qui alimentaient cette contamination narrative : mettre en avant son pouvoir de séduction, s’entourer de jolies femmes qui lui étaient apparemment dévouées et entretenir la rumeur d’une influence considérable.

La suite ici :Le récit de Trump à l’épreuve de la prochaine récession | by Robert J. Shiller

5.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.