Le système ne choisit pas les meilleurs, il choisit les plus dangereux (A. Jacquard)


système

 

 

«On est en train de courir le plus vite possible dans la pire des directions. La direction de la compétition, de la destruction des uns par les autres. C’est une folie totale. Moi, ce qui me semble par exemple monstrueux, c’est de penser qu’on a pris comme moteur de notre société occidentale : la compétition.

 

 


Pour devenir moi j’ai besoin de regarder l’autre. J’ai besoin de tisser des liens avec lui. Dès que je suis en compétition avec lui, je ne tisse plus de lien par conséquent je suis en train de me suicider. C’est ça qu’on devrait nous dire : Toute compétition est un suicide. Pour rentrer en polytechnique il faut être dans les meilleurs. Mais qu’est-ce que ça signifie « meilleur » ? Ça signifie capable de consacrer toute son intelligence à étudier des choses qui ne vous intéressent pas mais qui sont au programme, par conséquent c’est faire vraiment acte de soumission, c’est faire preuve de conformisme.

Actuellement le système des grandes écoles, le système de la compétition, ne fait que sélectionner les plus conformes. Or, on rentre dans un monde qui va se renouveler et plus on est conformiste, plus on est dangereux ; par conséquent on est en train de sélectionner les gens les plus dangereux, ceux qui seront pas capable d’imagination.

La suite icihttps://blogs.mediapart.fr/corinne-n/blog/171217/le-systeme-ne-choisit-pas-les-meilleurs-il-choisit-les-plus-dangereux-jacquard

27.12.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.