Les Démocrates américains à gauche toute


démocrates

 

 

Les élections de mi-mandat ont révélé de nouveaux visages du Parti démocrate, signe encourageant de renouvellement. Elles ont aussi confirmé une tendance surprenante: un retour du socialisme.

 


La ruse aurait pu prendre. À vrai dire, la recette a été largement éprouvée. En difficulté dans les sondages, le candidat républicain Jackson Miller avait décidé de lancer une dernière banderille et de faire imprimer une affiche choc –à 10.000 exemplaires– afin de marquer les esprits. Sur un fond rouge écarlate s’étalaient ainsi les visages de Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao Zedong et… Lee Carter, son adversaire socialiste. Manque de bol, la formule ne prend plus et Lee Carter, 31 ans, membre du parti Democratic Socialists of America (Socialistes démocrates d’Amérique, DSA), a été largement élu le 7 novembre à la Chambre des délégués de l’État de Virginie.

Il faut dire que la fameuse «peur rouge» (red scare), qui a traversé le pays durant tout le XXe siècle, n’est aujourd’hui plus de mise. Les enquêtes d’opinion sont unanimes. 61% des jeunes Démocrates auraient ainsi «une vision positive du socialisme». Aussi surprenant que cela puisse paraître, dans le pays, on se remet à lire Marx. «Il y a un vrai engouement en ce moment, confirme Eli Zaretsky, professeur d’histoire à la New School de New York et auteur deLeft, essai sur l’autre gauche aux États-Unis. Marx est le premier à avoir pensé le capitalisme comme un système social complet, totalement intégré, et pas seulement comme un système économique. Il a également pointé le fait que c’était un système qui exploitait les travailleurs, qui créait des inégalités énormes. Voilà pourquoi on retourne à Marx, on y lit une critique globale du capitalisme».

Mais il ne s’agit pas simplement de curiosité intellectuelle, de nombreuses candidates et candidats ont ainsi pu se faire élire en se revendiquant ouvertement socialistes.

La suite ici : Les Démocrates américains à gauche toute

2.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.