Les Etats-Unis donnent leur accord à une offensive turque dans le nord de la Syrie







La concession du président américain Donald Trump à son homologue turc, Erdogan, marque un tournant dans la position américaine, au détriment de son allié kurde en Syrie. « Donald Trump n’est pas le chef des armées. Il prend des décisions impulsives sans connaissance ni délibération. Il envoie des militaires au danger sans aucun soutien. Il bafouille puis laisse nos alliés exposés lorsqu’’il fait face à un coup de fil difficile », a critiqué sur Twitter Brett McGurk, l’ancien envoyé spécial américain pour la Syrie.





La décision du président Trump a pris tout le monde de court. Elle va à l’encontre des recommandations des responsables du Pentagone et du département d’Etat, favorables au maintien d’un petit contingent de troupes pour contrer toute résurgence de l’organisation Etat islamique (EI) et faire contrepoids à l’influence de l’Iran et de la Russie en Syrie. Ces derniers avaient réussi, en décembre 2018, à convaincre le président américain de temporiser après l’annonce faite d’un retrait des troupes américaines de Syrie et à éviter de lâcher leurs alliés kurdes au sein des Forces démocratiques syriennes, cibles de la Turquie qui les considère comme une « organisation terroriste ».

Mille éléments des forces spéciales américaines sont toujours déployés dans le Nord-Est syrien aux côtés des combattants kurdes, artisans de la victoire contre l’Etat islamique (EI). Le 6 août, à la veille d’un accord entre Washington et Ankara sur la création d’un centre d’opérations conjoint et d’un « corridor de paix », le secrétaire américain à la défense, Mark Esper avait assuré que les Etats-Unis n’avaient « aucune ambition d’abandonner » les combattants kurdes face à une possible incursion turque en Syrie. « Clairement, nous pensons que toute action unilatérale de leur part serait inacceptable », avait ajouté Mark Esper, disant travailler à un arrangement avec la Turquie.

La suite ici  : Les Etats-Unis donnent leur accord à une offensive turque dans le nord de la Syrie

8.10.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.