Les Etats-Unis vont autoriser la détention illimitée d’enfants migrants






L’administration de Donald Trump veut mettre fin à une décision judiciaire de 1997, dites « Flores », qui impose aux autorités fédérales de ne pas maintenir en détention les enfants plus de 20 jours.




L’administration de Donald Trump a annoncé mercredi 21 août qu’elle comptait retirer les strictes limites régissant le temps passé en centres de rétention par les enfants migrants. Associations de défense des droits humains et opposition démocrate ont immédiatement dénoncé cette initiative, promettant de combattre en justice la nouvelle règle, qui doit encore être révisée par un juge fédéral.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure veut mettre fin à une décision judiciaire de 1997, dites « Flores », imposant aux autorités fédérales de ne pas maintenir en détention les enfants plus de 20 jours. Une nouvelle règle, qui doit être mise en œuvre sous 60 jours, ne limitera plus le temps passé par les enfants ou leurs familles en centres de rétention.

Confrontée à l’arrivée chaque mois à la frontière de dizaines de milliers de migrants, l’administration républicaine a séparé des enfants de leurs parents, gardés eux en rétention, au nom du respect de la norme « Flores ». La réforme annoncée mercredi vise à « s’assurer que les familles étrangères puissent être ensemble pendant les formalités migratoires », affirme la Maison-Blanche. « Cette nouvelle règle garantira que les enfants étrangers sont en sécurité et que l’on prend bien soin d’eux en détention. »

La suite ici : Les Etats-Unis vont autoriser la détention illimitée d’enfants migrants

23.08.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.