Les eurodéputés accepteront-ils de dévoiler leurs rencontres avec des lobbyistes ?


lobbyistes

 

Les députés doivent se prononcer sur un amendement proposant plus de transparence sur les lobbys à Bruxelles. Mais le vote est loin d’être gagné…

 

 


C’est un vote à très haute portée symbolique qui doit se tenir ce jeudi 31 janvier au Parlement européen. Le sujet : faut-il introduire plus de transparence sur les lobbys au niveau européen ? A priori, dans un contexte de défiance grandissante vis-à-vis des représentants politiques, souvent soupçonnés de céder à des groupes de pression privés, la réponse devrait aller de soi… Et pourtant c’est loin d’être gagné : il n’est pas acquis qu’il y aura dans l’hémicycle une majorité pour voter dans ce sens.

A l’origine, un amendement au règlement de l’assemblée, déposé par les Verts en décembre : il propose que pour chaque rapport, le président de la Commission concernée, le rapporteur et les rapporteurs fictifs (le spécialiste du sujet dans chaque groupe politique) rendent publics dans leurs agendas toutes les rencontres avec des lobbyistes à l’intérieur et à l’extérieur de l’enceinte du Parlement européen.

Sachant que Bruxelles est l’une des capitales mondiales du lobbying, avec Washington. Au sein de la Commission des affaires constitutionnelles qui l’examine, le texte n’est adopté qu’in extremis, grâce à une abstention. La gauche et les socialistes ont voté pour, les libéraux et la droite contre… Un premier signal inquiétant.

La suite ici : Les eurodéputés accepteront-ils de dévoiler leurs rencontres avec des lobbyistes ?

31.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.