Les jeunes de Peterbos sont aussi nos jeunes


Peterbos

Bianca Debaets insiste sur la responsabilité des futurs parents et estime que l’existence de difficultés familiales ne les dispense pas de leur mission éducative. Comme beaucoup, elle semble partir du principe qu’ils sont les premiers et derniers responsables de l’éducation de « leur » progéniture. Il est temps de changer son fusil d’épaule.


La secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des Chances, Bianca Debaets (CD&V) a raison d’affirmer que les problèmes rencontrés dans le quartier du Peterbos sont aussi une question d’éducation (De Standaard du 25 avril). Je suis ravi d’apprendre qu’elle souhaite apporter un soutien aux parents qui doivent élever leurs enfants dans des conditions difficiles.

Elle agrémente son argumentation de quelques déclarations qui tombent sous le sens, mais sont aussi problématiques.

1. Les parents sont et restent responsables de l’éducation des enfants. « Nos » enfants sont également ceux de la société. Nous confions certaines missions éducatives à des citoyens, pas uniquement parce que les géniteurs et leur progéniture jouiraient d’un droit inaliénable en la matière, mais aussi parce que c’est la meilleure option d’un point de vue « organisationnel ». Les enfants méritent une éducation et la société a le devoir de la leur offrir. Dans ce cadre, elle attribue à leur père et à leur mère un ensemble de droits et d’obligations. Voilà ce que nous devrions expliquer aux futurs parents.

2. Les pères doivent redevenir le visage de l’autorité. Il ne fait aucun doute qu’il est souhaitable et nécessaire que les pères soient plus impliqués dans l’éducation et les soins des enfants. Mais pourquoi Bianca Debaets associe-t-elle cette idée, séance tenante et sans réfléchir, à « l’autorité du père » ? On suggère ainsi que la répartition traditionnelle des rôles dans la famille apporterait la solution aux problèmes : les enfants ont davantage besoin d’un père autoritaire, avec à ses côtés une mère aux petits soins.


La suite ici : Les jeunes de Peterbos sont aussi nos jeunes – DaarDaar

28.04.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.