Les mesures de l’état d’urgence frappent aussi des militants écologistes



Si vous pensiez que seuls les individus gravitant dans les sphères islamistes étaient concernés par les mesures d’exception, vous vous trompiez. Depuis l’entrée en vigueur et la prorogation à trois mois de l’état d’urgence, plusieurs militants écologistes plus ou moins radicaux ont été visés par des perquisitions et des assignations à résidence. Et ce alors même que le danger qu’ils sont censés représenter « pour la sûreté de l’Etat » semble loin d’être une évidence.

La suite ici : Les mesures de l’état d’urgence frappent aussi des militants écologistes, s’indigne EELV

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.