Cinquante ans d’occupation illégale : comment l’Etat israélien encourage la colonisation de la Cisjordanie


colonisation

 

Malgré les résolutions internationales, l’Etat hébreu continue d’encourager la colonisation des territoires occupés depuis la guerre des Six-Jours en 1967.La première moitié de l’année 2018 établit un nouveau record en matière de constructions de logements dans les colonies israéliennes en Cisjordanie. A terme, ce sont 27 000 nouveaux colons qui pourront s’installer en Cisjordanie occupée, selon un rapport de l’Union européenne.

 

 


Loin de ralentir, la colonisation de la Cisjordanie occupée se poursuit, malgré les prises de position répétées de la communauté internationale, comme la résolution 2334 votée en décembre 2016 par l’Organisation des nations unies (ONU) condamnant l’occupation de la Cisjordanie et les atteintes aux civils. Tout comme dix autres résolutions avant elle : 242(1967), 338 (1973), 446 (1979), 452 (1979), 465 (1980), 476 (1980), 478(1980), 1397 (2002), 1515 (2003) et 1850 (2008).

Depuis 2007, en moyenne, 13 800 colons s’installent en territoire occupé chaque année – ils étaient moins de 12 000 par an entre 1997 et 2007. Leur nombre a quadruplé depuis les accords de paix d’Olso en 1993, puisqu’ils étaient alors 116 300 à y habiter contre 413 400 à la fin de l’année 2017.

Comme le rappelait le quotidien israélien Haaretz, pour créer un Etat palestinien viable dans le cadre d’une solution à deux Etats, et avec une continuité territoriale, il « suffirait » d’évacuer 33 colonies peuplées d’un total de 46 000 colons. Et si ces chiffres sont contestés, il semblerait que l’évacuation de 80 000 (dans la proposition de M. Olmert en 2008) à 170 000 colons (dans la proposition de l’accord de Genève) ferait consensus.

La suite ici  : Cinquante ans d’occupation illégale : comment l’Etat israélien encourage la colonisation de la Cisjordanie

30.11.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.