L’étonnant destin du mot « populisme »


destin

« Aucun mouvement politique n’a jusqu’ici revendiqué cette étiquette, mais je ne serais pas surpris que surgissent aujourd’hui des partis s’autoproclamant populistes. »


Populisme » ne fut pas toujours une invective, un vocable péjoratif pour résumer une idéologie aux relents haineux. A sa naissance, en France, il avait même un doux parfum d’utopie, de poésie humaniste. En 1929, dans la foulée du symbolisme, du naturalisme et du surréalisme, les écrivains André Thérive et Léon Lemonnier forgent un terme pour baptiser leur mouvement littéraire: le populisme.
La suite ici : L’étonnant destin du mot “populisme” – Bibliobs – L’Obs

29.12.16



Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.