L’Europe. Un pays qui s’émancipe






En faisant échec aux corporatismes politiques issus de l’après-guerre, le scrutin de dimanche a créé une situation inédite. Pour la première fois, les électeurs ont voté pour des partis qui mettent l’Europe au cœur de leur projet et demandé un Etat européen de plein exercice.



Le changement social se manifeste souvent d’abord par ce dont on ne parle plus. Dans l’élection des députés au Parlement européen qui vient d’avoir lieu, ce dont on ne parle plus, c’est d’une éventuelle disparition ou même d’un affaiblissement de l’Union européenne. C’est sans doute la première fois que les citoyens européens ont voté pour élire leur Assemblée dans les conditions les plus proches d’une élection législative «normale» : des thèmes, des partis, des choix.

Cet événement est constitué par la combinaison de cinq traits majeurs :

1) Une participation en hausse notable (51 %, la meilleure depuis vingt ans) : l’Europe intéresse les Européens.

2) On a voté sur les enjeux européens et les vainqueurs sont ceux qui mettent l’Europe au centre de leur projet, en positif (progressistes et écologistes, tous deux fédéralistes, font à eux deux près de 53 % à Paris) ou en négatif (nationalistes europhobes).

3) Les Européens demandent un Etat européen de plein exercice pour l’Europe : pour le climat et la biodiversité, pour des actions économiques et sociales volontaires, pour la défense des frontières et la souveraineté économique et géopolitique face à la Russie, à la Chine et aux Etats-Unis.

4) Les scènes politiques nationales ont fini par intégrer les enjeux européens. Ceux qui n’ont pas compris cette mutation l’ont payé cher.

5) Les nationalistes n’ont pas réussi de percée spectaculaire, ils capitalisent des progrès précédents, sans plus. Ils sont stables là où ils étaient déjà forts (Hongrie, Pologne, Italie, Autriche, France, où le parti de Marine Le Pen fait moins bien qu’en 2014). On n’observe pas de dynamique sensible ailleurs.

La suite ici :https://www.liberation.fr/debats/2019/05/28/un-pays-qui-s-emancipe_1730208

2.06.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.