«Liberté, concurrence, finance» a remplacé «liberté, égalité, fraternité»


concurrence

 

Le régime néolibéral, sous l’emprise du capital financier, se focalise sur la réduction de la dépense publique, creusant ainsi les inégalités et attisant la colère, selon ces «économistes atterrés».

 

 


Avec l’éloge des «premiers de cordées», la devise «liberté, égalité, fraternité» est remplacée par «liberté, concurrence, finance». La colère ne pouvait qu’enfler. Les réponses du pouvoir ne sont pas à la hauteur. Comme si le contribuable devait dorénavant payer la hausse des salaires, la hausse de la prime d’activité s’opère en lieu et place de celle du smic. De même pour les heures supplémentaires, qui jouent de surcroît contre les embauches. La crise est profonde. On ne pourra en sortir par le haut sans un authentique changement de cap et donc de doctrine économique.

Plus fondamentalement, il convient de sortir du discours mensonger sur la dépense publique, les prélèvements et la dette publique. Le poids de la dette publique n’est pas catastrophique : l’Etat faisant courir sa dette, ce qui n’a rien de choquant, plus d’argent rentre dans les caisses publiques (372 milliards empruntés en 2017) qu’il n’en sort (308 milliards de capital à rembourser et 40 milliards d’intérêts), ce qui permet de financer des investissements pour les générations futures. La hausse de l’endettement public (près de 100 % du PIB aujourd’hui contre 25 % en 1982), ne s’explique pas par la dérive des dépenses, mais par les politiques qui ont étouffé l’activité par l’austérité, multiplié les cadeaux aux plus riches et provoqué la crise de 2008. La stratégie des dirigeants consiste à «affamer la bête» : ils arguent des déficits et des dettes – qu’ils creusent à l’occasion – pour réduire l’Etat social et transférer aux intérêts privés (fonds de pension, compagnies d’assurances, sociétés de BTP…) la retraite, la santé, les services publics.

La suite icihttps://www.liberation.fr/debats/2018/12/21/la-devise-liberte-concurrence-finance-a-remplace-celle-de-liberte-egalite-fraternite_1699001

24.12.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.