Libertés numériques: aux Etats-Unis, les bibliothécaires font de la résistance



Dans le New Hampshire, au nord-est des Etats-Unis, une bibliothèque municipale a reçu la visite d’agents de l’agence fédérale chargée de la sécurité intérieure, après avoir installé un relais TOR, utilisé pour naviguer de manière anonyme sur Internet.

Le 5 août 2015, la police de la ville de Portsmouth, dans le New Hampshire, reçoit un message informel du bureau de Boston du Department of Homeland Security (DHS), l’agence fédérale chargée de la sécurité intérieure des Etats-Unis. Un agent du DHS a lu sur Internet que la bibliothèque municipale de Lebanon, une autre ville du New Hampshire, venait d’installer dans ses locaux un relais du réseau TOR (The Onion Router), utilisé pour naviguer de manière anonyme sur Internet. Il s’étonne, et voudrait en savoir plus. Aussitôt, les policiers de Portsmouth alertent leurs collègues de Lebanon.

La suite ici : Libertés numériques : aux Etats-Unis, les bibliothécaires font de la résistance

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.