« L’innovation est un mythe »


L'innovation

L’innovation c’est la mise en mouvement, reste à définir vers quoi. Or tant qu’on n’aura pas reconstruit un discours sur le futur qui ne soit pas anxiogène mais émancipatrice, ce sera toujours « mieux avant »… Vous savez, « Make America great again ».


En ce moment, effectivement, « l’innovation » pousse beaucoup d’acteurs à l’action (des grandes entreprises, des start-up, des écoles, même des politiques…) On crée des fonds d’investissement, des lieux, des incubateurs. Mais ça reste un terme assez obscur. C’est un terme qui regroupe des réalités différentes en fonction des personnes qui l’emploient. Avant, on parlait plutôt de progrès…

La notion de progrès nous vient de la période des Lumières, au cours de laquelle on a fait de la science une espèce d’entité supérieure : d’une certaine manière, à cette époque, la science a pris la place de Dieu. Cette époque a sacralisé la science et la technique.

Cela a conditionné l’émergence de la société dont nous sommes les héritiers avec une idée centrale : l’histoire a un sens, les souffrances passées vont permettre l’émancipation de l’humanité. C’est ce qu’on a appelé le progrès.
La suite ici : « L’innovation est un mythe » – Rue89 – L’Obs

13.12.16



Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.