L’internet des émotions: comment réintroduire nos personnalités dans la personnalisation?



Sur Mashable, John C. Havens (@johnchavens), auteur de Heartificial Intelligence : embracing our humanity to maximise machines, nous explique que l’avenir de la connectivité est l’analyse et la manipulation de nos émotions. Nos objets connectés, via leurs capteurs, via la reconnaissance faciale ou l’analyse de l’émotion, vont mesurer nos sentiments pour les influencer. Le problème est que cet “internet des émotions” n’a pas de normes éthiques. Qui décide des normes qui vont demain commander notre vie émotionnelle ? Qui jugera si les dispositifs sont “positifs” pour les utilisateurs ?

Pour John C. Havens, cela implique la nécessité d’étendre la notion de “populations vulnérables”. Nos machines nous connaissent déjà mieux que nous mêmes et ces données, combinées à l’analyse émotionnelle, nous seront demain renvoyées pour nous manipuler. Si l’analyse de l’émotion est construite par devers nous, ces technologies nous rendront tous plus vulnérables que nous le sommes.

La suite sur le tumblr A lire ailleurs

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.