L’Israël de Netanyahou va établir un régime d’apartheid. L’Occident va-t-il laisser faire ?






Le principal atout d’Israël, consistant à se présenter comme une démocratie libérale partageant les valeurs chères à l’Occident, est sur le point d’être démoli. Les dirigeants du monde n’auront pas d’autre choix que de reconnaître que, sous leur surveillance, un deuxième État ségrégationniste à la sud-africaine a été instauré




Choisi pour diriger Israël pour la cinquième fois, Benyamin Netanyahou est sur le point de former le gouvernement le plus nationaliste et le plus à droite de l’histoire du pays – pendant ce temps, le monde semble continuer à tourner comme si de rien n’était.

Depuis des décennies, Israël crache sans arrêt au visage du reste de la planète, méprisant avec désinvolture le droit international et ne tenant aucun compte des décisions explicites et des politiques détaillées adoptées par les institutions internationales et par la plupart des gouvernements nationaux du monde.

Toutefois, dans le monde, tout ce crachat passe en quelque sorte pour des gouttes de pluie. Les élections se sont succédé sans effet perceptible sur le soutien automatique à Israël accordé aveuglément par les gouvernements européens et, bien sûr, par les Américains : inconditionnel, sans réserve, apparemment inchangé. À l’évidence, ce qui était sera.

Israël a néanmoins changé au cours du long règne de Netanyahou. Ce talentueux homme d’État israélien laisse sa marque sur le profil de son pays, avec un effet profond et durable – plus que prévu ou même apparent.

La suite ici : L’Israël de Netanyahou va établir un régime d’apartheid. L’Occident va-t-il laisser faire ?

17.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.