L’ONU peine à accéder aux camps de réfugiés en Turquie


camps de réfugiés

L’accord permet en effet aux Syriens de bénéficier d’une protection temporaire à leur retour en Turquie. Pourtant, selon la lettre, fin novembre, seuls 12 des 82 Syriens renvoyés hors de l’UE ont eu accès à ce service. 

Le Haut Secrétariat de l’ONU pour les réfugiés a été empêché d’accéder à un centre où atterrissent les demandeurs d’asile renvoyés vers la Turquie, selon des documents de l’organisation internationale.


Le Haut Secrétariat des Nations unies pour les réfugiés, l’UNHCR, n’a pas pu accéder à l’ensemble d’un centre turc accueillant des Syriens renvoyés de Grèce en Turquie dans le cadre de l’accord signé entre Bruxelles et Ankara en mars 2016.

Les dirigeants européens avaient pourtant qualifié l’UNHCR « d’acteur clé dans le processus de relocalisation » des migrants prévu par le texte. L’organisation avait accepté de participer à l’application de l’accord en évaluant les conditions dans les camps de réfugiés.
La suite ici : L’ONU peine à accéder aux camps de réfugiés en Turquie – EurActiv.fr

21.01.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.