L’ordolibéralisme allemand: comment il a inspiré – et corsète encore – la construction européenne



Modalité très particulière du libéralisme, désireux de se poser en troisième voie entre le « laisser-faire » libéral et le « dirigisme » interventionniste, l’ordolibéralisme tend à sacraliser les principes de la libre concurrence et de stabilité monétaire, tout en mettant au premier plan le respect des règles de droit. Il s’agit d’une sorte de « gouvernance économique par le droit » qui assigne à l’Etat le rôle de produire les normes les mieux à même de garantir le bon fonctionnement du marché.

La suite ici : L’arène nue: L’ordolibéralisme allemand : comment il a inspiré – et corsète encore – la construction européenne.

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.