« L’ouverture de nos frontières pourrait réduire le nombre des migrants »



Ouvrir les portes de l’Europe pour réduire le flux des migrants, profiter des nouveaux arrivants pour satisfaire les emplois peu qualifiés, développer une intégration équilibrée… Autant d’idées iconoclastes revendiquées par François Gemenne, chercheur au Centre de l’étude de l’ethnicité et des migrations à l’ULg et professeur à Sciences Po Paris. Des idées à contre-courant d’une pensée unique ?

La suite ici : « L’ouverture de nos frontières pourrait réduire le nombre des migrants »

Istacec

Mots clés :

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.