Marine Le Pen et la stratégie d’une « femme comme les autres »


Marine Le Pen

Notons aussi que Marine Le Pen est contre la parité. Car selon elle, il n’y aurait pas de femmes qui souhaiteraient se lancer en politique. C’est mal connaître la réalité. Leur vie familiale et personnelle ne serait pas compatible avec les responsabilités…Et aujourd’hui, elle se pose en exemple de la conciliation vie professionnelle/ vie personnelle. Mais plus c’est gros, plus ça passe.


Marine Le Pen a choisi l’angle de sa campagne : les femmes. Et pour ce faire, elle a décidé de les cibler et de jouer sur les soi-disant particularités de sa « féminité ». Elle proclame qu’elle est « une femme » et « une mère », à la fois dans son clip de campagne et dans son tract, qui est une mauvais mix de magazines people et féminin. Sa démarche : se présenter comme femme, car selon elle « qui mieux qu’une femme pour comprendre les femmes », écrit-elle. Et c’est là que le bât blesse.

Depuis sa première candidature à l’élection présidentielle en 2012, elle tente de jouer la carte « femme ». Mais son programme est, ou a été, à l’opposé de cette affirmation. D’abord, parce qu’elle défend une idée rétrograde de la femme, attachée au foyer et à ses enfants. Ensuite rappelons qu’elle dénonce un « avortement de confort » et souhaitait en 2012 le « dérembourser ». Si elle fait machine arrière aujourd’hui sur cette question, c’est plus par stratégie politicienne pour se distinguer de sa nièce, très virulente.
La suite ici : Marine Le Pen et la stratégie d’une « femme comme les autres  | «Les Martiennes®

13.02.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.